Conseil-avocat-divorce.com » droit familial » Devant un juge divorce : quelles sont ses conséquences ?

Devant un juge divorce : quelles sont ses conséquences ?

La vie conjugale est réussie quand les époux sont sur un terrain d’entente et font des concessions, mais quand ils se supportent mal, les voies se dirigent vers une séparation. Une séparation prise en charge par la loi, elle se définit par un divorce

Les époux qui ont la volonté de divorcer présentent une requête au juge des affaires familiales qui fixe le jour de l’audience de la conciliation et les mesures nécessaires pour le partage des patrimoines et des biens communs des deux époux , il est aussi celui qui prononce le divorce et statue ses conséquences.

Comment s’exécute un divorce ?

Le législateur a réglementé la procédure de divorce afin qu’elle soit le plus possible, facile et simple.

Pour cela le divorce se définit par des étapes bien précises .

  • La première étape du divorce se définit par l’envoi de la requête de divorce au juge des affaires familiales , il s’agit d’une demande rédigée un avocat adressée au tribunal de grande instance .

  • La deuxième étape du divorce, implique une audience de conciliation divorce assise par le juge aux affaires familiales qui fait point sur les raisons de la demande du divorce. Elle a pour but la conciliation entre les deux époux, et en cas de non conciliation (ce qui est souvent le cas) le juge rend une ordonnance de non conciliation , qui est une sorte de loi qui réglemente les mesures qui s’appliqueront pendant la durée de procédure de divorce.

  • Mesures provisoires de divorce concernent la garde des enfants et du domicile familial à l’un des époux en plus de la pension alimentaire.

Quel est le rôle du juge des affaires familiales ?

Le juge des affaires familiales peut ainsi prononcer le divorce qui peut être à l’amiable s’il y a consentement des époux.

Qu’est ce que c’est que le divorce par consentement mutuel ?

La requête de divorce est présentée par un avocat représentant un ou deux époux ,qui mettent une plateforme de divorce et les conséquences de la rupture tel que le partage du patrimoine et la garde des enfants. Il n’est même pas nécessaire d’expliquer les raisons du divorce au juge des affaires familiales, elle précise aussi les biens attribués à chacun des époux, le rôle du juge est de veiller à ce que les droits des enfants sont bien pris en considération.

Que faire en cas de possession de bien immobiliers ?

Dans ce cas un acte liquidatif rédigé par un notaire, est joint à la requête de divorce indiquant le vente ou le partage des biens ou les préserver après le divorce.

Les deux époux convoqués 15 jours au préalable se présentent devant le juge pour l’audience et sont écoutés séparément pour s’assurer de leur volonté de divorcer.